Comment parler aux enfants des attentats ?

Scènes d’horreur absolues, émotions à fleur de peau, écoles fermées samedi : le monde des enfants a basculé en l’espace de quelques heures et a ouvert un abîme d’angoisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *